Le site de la formation

Titre professionnel coordinateur BIM du bâtiment : on vous dit tout !

banner

Le BIM (Building Information Modeling) est une technologie qui révolutionne le secteur de l’immobilier. En effet, le BIM permet d’optimiser la planification et la gestion des chantiers. Le fait de maîtriser le logiciel BIM vous permet de bâtir une carrière brillante dans le secteur de l’immobilier ou de prétendre à des postes à plus forte responsabilité. Pour ce faire, vous pouvez vous orientez vers des formations qui préparent au métier de coordinateur BIM. Découvrez le Titre professionnel coordinateur BIM du bâtiment. Les détails.

Les pré-requis pour intégrer la formation

Les candidats au titre professionnel coordinateur BIM du bâtiment doivent être titulaires d’un diplôme ou d’un titre professionnel de niveau 5 (bac +2) dans le domaine du bâtiment, du génie thermique, ou des études économiques de la construction. La formation s’adresse également aux professionnels qui justifient d’une expérience conséquente en bureau d’études, dans le poste de dessinateur projeteur.

Les candidats sont censés maîtriser la lecture des plans techniques. Pour intégrer la formation, il est obligatoire de réussir aux tests et aux entretiens destinés à sélectionner et à recruter les candidats.

Les missions d’un coordinateur BIM

Le coordinateur BIM a pour principale mission d’enrichir durablement la maquette numérique et de prendre part à l’exécution des travaux et à la réalisation des objectifs de l’entreprise, et ce, de manière optimisée.

Ce professionnel joue le rôle d’interface entre le BIM Manager et le BIM modeleur. Il lui revient, ainsi, de comprendre les attentes du BIM Manager et de lui livrer des comptes rendus. Il doit assurer une veille technologique pour rester à jour des évolutions logicielles et matérielles et pouvoir s’adapter à un environnement numérique qui ne cesse de se développer. 

Maîtrisant parfaitement les techniques de modélisation, il est capable d’assister et d’informer les BIM modeleurs dans la phase de production. Il les aide également à développer leur technicité. Par ailleurs, le coordinateur BIM assume des tâches de gestion de projet BIM et de coordination d’équipe. 

De par sa nature, le poste de coordinateur BIM s’appuie grandement sur un travail d’équipe. Pour mener à bien ses différentes responsabilités, ce professionnel doit justifier d’une capacité organisationnelle et relationnelle sans faille, doublée d’une bonne connaissance des outils informatiques et numériques.

Les compétences visées

Au cours de leur formation, les candidats préparant le Titre professionnel coordinateur BIM du bâtiment apprennent à développer les pratiques BIM spécifiques à l’entreprise, notamment en matière d’analyse du niveau de maturité BIM et de développement des processus BIM internes. Ils acquièrent également des compétences en matière d’assistance des BIM modeleurs.

Les candidats ont également l’opportunité d’apprendre à coordonner l’action de l’équipe tout au long d’un projet BIM, et ce à travers la modélisation et l’exploitation des maquettes numériques des projets BIM, l’adaptation aux spécifications d’un projet BIM, ainsi que la communication et la collaboration axées sur la maquette numérique partagée du projet BIM.

Ce cursus est, notamment, l’occasion pour les candidats d’acquérir et développer des compétences transverses extrêmement importantes au sein de l’entreprise. Citons-en la capacité de communiquer oralement et par écrit, l’esprit d’équipe ou encore la capacité d’apprendre à apprendre, de manière à approfondir et actualiser les compétences et connaissances relatives à son poste.

Le salaire du coordinateur BIM

Le salaire médian pour le poste de coordinateur BIM en France est estimé à 33 500 € par an. Les profils débutants perçoivent un salaire qui s’élève à 26 750 € par an environ. Les profils qui justifient de plusieurs années d’expérience peuvent prétendre, pour leur part, à un salaire estimé à 45 000 € par an.

Évolutions de carrière

Au bout de quelques années d’expérience, le coordinateur BIM peut avoir l’opportunité d’évoluer vers des postes de : 

  • BIM manager ; 
  • responsable de bureau d’études ;
  • chef d’agence ;
  • etc.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *