Le site de la formation

Quels BTS faire après un bac pro Métiers du commerce et de la vente ?

Quels BTS faire après un bac pro Métiers du commerce et de la vente ?
banner

En France, les lycéens qui ont des affinités dans la vente s’orientent en majorité vers un bac pro Métiers du commerce et de la vente. Le fait est qu’ils sont de plus en plus nombreux à choisir cette spécialité en raison des perspectives d’emploi dans le secteur de la vente et de la relation clients, mais aussi parce qu’elle ouvre la voie à plusieurs BTS professionnalisants.

Pourquoi faire un BTS après un bac pro Métiers du commerce et de la vente ?

Vous avez décroché votre bac professionnel en commerce en alternance à Lyon, Paris ou encore Toulouse et vous en êtes à la réflexion pour la suite des événements ? Et si vous optiez pour un BTS ? Pour beaucoup de jeunes, ce choix est une évidence après un bac pro Métiers du commerce et de la vente. Voici pourquoi.

D’abord, le BTS est une formation courte tout en étant hautement professionnalisante. En deux ans, les étudiants acquièrent un ensemble de compétences pratiques qui boostent leur employabilité dans le secteur de la vente, d’autant plus si le BTS est réalisé en alternance. Cette configuration permet aux jeunes étudiants de mettre en pratique les enseignements reçus en cours en entreprise et de confronter les savoirs théoriques à la réalité du terrain. 

Autre détail qui a son importance : le BTS en alternance forme des professionnels rapidement opérationnels. Les entreprises sont parfaitement conscientes de cela, raison pour laquelle elles sont nombreuses à recruter les étudiants qu’elles ont accueillis en alternance au terme de leur formation. Enfin, le BTS en alternance apporte à l’alternant une certaine stabilité financière. Il pourra ainsi financer ses études et subvenir à ses besoins pour aborder son cursus dans les meilleures dispositions.

Quels BTS après un bac pro Métiers du commerce et de la vente ?

Souvent, les jeunes lycéens ayant décroché un bac pro Métiers du commerce et de la vente choisissent un BTS MCO (Management Commercial Opérationnel) ou un BTS NDRC (Négociation et Digitalisation de la Relation Client).

#1 Le BTS MCO après un bac pro commerce

Vous souhaitez devenir responsable ou gestionnaire d’une unité commerciale ? Le BTS MCO est fait pour vous ! Cette formation, qui met l’accent sur la gestion et le développement de l’activité d’une unité commerciale, donne aux étudiants tous les outils nécessaires pour encadrer et animer les équipes. Ce BTS leur permet également de gérer la relation clients et de manager efficacement une équipe commerciale.

Au menu de la formation, des modules, des travaux dirigés et des travaux pratiques : management de l’équipe commerciale, culture générale, culture économique, juridique et managériale, gestion opérationnelle, développement de la relation client et vente conseil… Eu égard aux débouchés, le BTS MCO permet d’accéder à plusieurs secteurs d’activités, notamment la distribution, l’assurance, la banque, le transport, la communication et l’immobilier. À leur sortie d’école, les titulaires du diplôme débutent le plus souvent en tant que chargé de service client, vendeur/conseil… 

En accumulant quelques années d’expérience, ils pourront accéder à des postes de chef des ventes, manager d’une unité commerciale, chef de rayon dans la grande distribution, etc.

#2 Le BTS NDRC

Remplaçant du BTS NRC, le BTS NDRC vise à former des managers commerciaux capables de gérer la relation client d’une entreprise dans sa globalité et de mener les négociations commerciales. 

Formation polyvalente, ce BTS met donc l’accent sur les techniques de négociation et la relation client, et propose plusieurs modules dont la relation client et négociation vente, la relation client à distance et digitalisation, la relation client et animation de réseaux… Au terme de la formation, le titulaire d’un BTS NDRC peut accéder à des postes de prospecteur, d’animateur des ventes ou de réseau, de technico-commercial… et évoluer vers des postes de responsable de secteur ou d’équipe au bout de quelques années d’expérience.


Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *