Le site de la formation

BTS CCST : formations, programmes, débouchés

banner

Vous aimez le domaine de la vente ? Vous avez le sens relationnel et aimez accompagner et conseiller des clients ? Vous savez négocier, êtes autonome, rigoureux et vous maîtrisez parfaitement la langue française, à l’oral comme à l’écrit, et vous avez une bonne connaissance de l’anglais ? Le BTS Conseil et Commercialisation de Solutions Techniques (BTS CCST) est probablement fait pour vous. Cette formation bac+2, qui remplace, depuis 2022, le BTS Technico-Commercial, vous formera dans le but de vous transmettre de solides connaissances et compétences dans le domaine de la vente. Les détails.

Le BTS CCST : quelles conditions pour y accéder ?

Pour suivre le BTS CCST, vous devez être titulaire d’un baccalauréat STMG, STI2D ou encore professionnel. La procédure d’admission implique la constitution d’un dossier Parcoursup. Les candidats peuvent être invités à passer un entretien/test.

Ce diplôme de niveau III (BAC +2), se déroule sur 2 ans après le bac. Au cours de votre formation, vous aurez l’occasion d’acquérir toutes les compétences nécessaires pour une insertion professionnelle rapide et durable. Parmi les matières de ce programme, on trouve :

  • culture générale et expression ;
  • culture économique, juridique et managériale ;
  • conception et négociation de solutions technico-commerciales ;
  • management de l’activité technico-commerciale ;
  • développement de clientèle et de la relation client ;
  • mise en œuvre de l’expertise technico-commerciale.

Le BTS CCST peut être préparé en alternance. Cette formule est de plus en plus plébiscitée par les jeunes, et pour cause. Elle a prouvé son efficacité en matière de professionnalisation et d’insertion professionnelle. En effet, l’objectif premier de l’alternance consiste à offrir aux alternants (en contrat de professionnalisation ou d’apprentissage) l’opportunité d’acquérir une première expérience professionnelle. 

Au sein de leur entreprise d’accueil, ils peuvent découvrir les réalités et contraintes du métier qu’ils convoitent. Ils sont responsabilisés et s’approprient les codes de l’entreprise et peuvent, notamment, mettre en application les techniques de vente et de négociation qu’ils ont apprises en cours. A leur sortie d’école, ils sont opérationnels immédiatement et peuvent ainsi aspirer à une insertion rapide dans la vie active.

Quels débouchés après un BTS CCST ?

Une fois le diplôme acquis, les titulaires du BTS CCST pourront prétendre à des postes et des métiers très variés sur la fonction commerciale et vente B2B, et ce, dans divers secteurs d’activité : hautes technologies, aéronautique, ferroviaire, automobile, électronique, électrique, bâtiment, énergie, etc.

Le BTS CCST donne accès à une quinzaine de spécialités telles que : service d’études d’installation ou d’outillage, service méthodes, service qualité, unité de production, produits pour la construction, matériels industriels, conditionnement et contrôle, énergétique, etc.

En tant que nouveau diplômé du BTS CCST, vous aurez accès à des métiers tels que :

  • attaché commercial ;
  • attaché technico-commercial ;
  • conseiller technico-commercial ;
  • commercial sédentaire ou itinérant;
  • vendeur comptoir ;
  • vendeur négociateur ;
  • etc.

Les profils qui disposent de quelques années d’expérience peuvent, pour leur part, accéder à des postes tels que :

  • chargé de clientèle ;
  • chargé d’affaires ;
  • négociateur industriel ;
  • responsable commercial ;
  • ingénieur technico-commercial ;
  • acheteur ;
  • responsable d’achats ;
  • chef des ventes ;
  • responsable grands comptes ;
  • responsable d’agence ;
  • chef de secteur ;
  • responsable pôle expert ;
  • responsable prescripteur… ;
  • etc.

Poursuite d’études

Bien que ce BTS ait pour objectif premier l’insertion professionnelle des diplômés, certains étudiants seront tentés par la poursuite d’études en se lançant dans un nouveau cursus. Ils sont surtout animés par l’ambition d’accéder à des postes plus gratifiants et à plus forte responsabilité, dans des domaines tels que la gestion, le marketing ou le commerce.

Dans ce cas, ils pourront s’orienter vers des formations de niveau bac+3 telles que :

  • licence pro commerce et distribution ;
  • bachelor marketing ou commerce ;
  • licence EG – économie et gestion.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *