Le site de la formation

Les diplômes de la filière comptable

formation comptabilité
banner

Après avoir validé le DCG (Diplôme de Comptabilité et Gestion) de niveau Bac +3, il vous est possible d’intégrer le DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité et Gestion), pour acquérir un niveau Bac +5. Arrivé à ce palier, vous pouvez pousser vos études encore plus loin, pour pouvoir prétendre au métier d’expert-comptable. La réalisation de cet objectif implique de réaliser 3 années de stage rémunéré, vous conférant le droit de passer l’examen du DEC (Diplôme d’Expert-Comptable). Une fois obtenu, le DEC ouvre la voie vers l’inscription à l’Ordre des experts-comptables. Découvrez, plus en détails, ces trois paliers de la filière comptable.

Le DCG 

Gradé licence, le DCG est un diplôme délivré par l’État, qui équivaut à 180 crédits E.C.T.S. Il s’agit du 1er niveau de la filière Expertise Comptable et constitue également une voie royale vers différents métiers dans le secteur de la comptabilité et de la gestion. Cette excellente formation prépare des professionnels des métiers du chiffre, dotés des différentes compétences leur permettant d’analyser et d’exploiter des informations financières pour améliorer la gestion interne ou se conformer aux obligations légales et réglementaires.

Au cours de ce programme, les candidats apprennent à être autonomes, mais acquièrent aussi des compétences clés en en comptabilité, finance, management, économie, droit des affaires, droit social, droit fiscal, informatique et gestion.

A l’issue de leur formation, les titulaires du DCG auront appris à analyser et interpréter les opérations courantes, et à utiliser le système d’information comptable, entre autres logiciels. Ils auront également appris à produire les états financiers de TPE/PME, ainsi que les déclarations fiscales et sociales, etc. Les diplômés du DCG sont ainsi immédiatement opérationnels et peuvent même conseiller leur employeur en matière de trésorerie, d’investissement, etc.

métier de comptable

Le DSCG

S’il y a bien une voie à emprunter pour accéder aux métiers de l’expertise comptable, de l’audit et du conseil, c’est bien le DSCG. Et pour cause, il s’agit d’un diplôme d’État de très haut niveau (BAC+5) qui confère le grade master. Durant deux années de formation et 900 heures de cours, ce programme très complet offre aux candidats l’occasion d’acquérir une connaissance approfondie dans les domaines de la comptabilité, du droit, de la finance, du contrôle de gestion et du management. 

Les étudiants peuvent notamment suivre cette formation en alternance, de quoi se préparer aux réalités du terrain et acquérir une expérience professionnelle qui fait la différence sur le marché de l’emploi. L’accès au DSCG est réservé aux titulaires du DCG ou d’un diplôme de Master

Ce diplôme constitue un formidable tremplin vers la vie active, puisqu’il est très plébiscité par les cabinets comptables comme par les entreprises. De quoi prétendre à des carrières d’excellence, en tant que contrôleur de gestion, analyste financier, auditeur interne, directeur administratif et financier…

Le DEC

Diplôme de niveau bac +8, le DEC est l’étape ultime du cursus de la filière comptabilité. Il permet d’approfondir les connaissances acquises en fiscalité, en finance, en économie, en droit et, bien sûr, en comptabilité. Suite à la validation du DSCG, les titulaires peuvent continuer leur cursus en optant pour le DEC. Cet objectif n’est réalisable qu’après la validation de 3 années de stage rémunéré et l’obtention d’une certification de fin de stage, remise par l’Ordre des Experts-Comptables, permettant de s’inscrire au Diplôme Expertise-Comptable.

Cette expérience professionnelle sur le terrain constitue une étape indispensable pour acquérir les compétences et qualités recherchées par les entreprises ou par les cabinets d’expertise-comptable. Une fois le stage terminé, les candidats sont habilités à s’inscrire au DEC. L’examen se décompose en deux épreuves écrites : rédaction d’un mémoire et présentation à l’oral. Les candidats qui réussissent à ces épreuves peuvent s’inscrire à l’Ordre des experts-comptables. Cette dernière condition est obligatoire pour pouvoir entamer une carrière d’expert-comptable.


Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *