Le site de la formation

Formation supérieure et développement durable : l’économie sociale et solidaire à l’honneur

economie sociale
Votre évaluation
banner

Pendant longtemps, l’idée de l’entreprise avait du mal à trouver correspondance avec celle du développement durable et des nouveaux enjeux sociaux auxquels fait face notre époque. Produire de la richesse, faire des bénéfices avaient très peu de relation avec le monde de l’humanitaire et de la solidarité. Depuis quelques années, la nécessité de se tourner vers un développement plus durable a favorisé l’évolution de l’économie sociale et solidaire pour une production de richesse plus soucieuse de l’environnement et de l’équité sociale. Focus sur quelques formations qui ont réussi le pari de concilier l’entreprise avec son environnement.

L’économie sociale et son défi de produire consciencieusement

L’économie sociale, aussi appelée Economie Sociale et Solidaire (ESS), est la branche de l’économie qui regroupe l’ensemble des structures économiques privées qui cherchent à concilier activité économique et équité sociale. Elle regroupe quatre principaux acteurs à savoir : les coopératives, les associations, les mutuelles et les fondations. La particularité de ses entreprises se situe dans leur fonctionnement. En effet, elles optent majoritaire pour un système de gestion participatif et accorde la priorité à l’humain au sein de l’organisation. En plus, les bénéfices engendrés sont investis partiellement ou intégralement dans les activités ou dans des œuvres socialement responsables et soucieuses de l’environnement.

Un secteur dynamique en pleine croissance

Aujourd’hui, c’est un secteur très dynamique sur lequel il faut compter désormais. Depuis 2013, il représentait déjà près de 10% des salariés français. Et d’ici 2020 les statistiques de l’observatoire national de l’ESS prévoient la création de près 600 000 postes dont 18% de cadres. Actuellement, il existe un grand nombre de formations qui préparent les futurs acteurs de cette nouvelle économie, les cursus vont de bac+2 (BTS/DUT) jusqu’au bac+5, et les spécialités proposées sont riches et diversifiées en fonction des besoins du marché du travail : formation entrepreneuriat social, management des structures sociales, chef de projet humanitaire, animateur socio-culturel, etc.

 

Crédit photo : REZ0NANCE


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Menu Title